Un vieux bateau échoué

Le temps était très ensoleillé.
Difficile de distinguer les contours de cette vieille coque très à l’ombre et impossible de passer à l’arrière du bateau …
Tant pis ! Cette épave méritait vraiment que l’on s’arrête pour la peindre.
Je me suis donc mise au travail et j’ai pris quelques photos pour éventuellement reprendre mon tableau à la maison.

A gauche, le travail d’environ 3 heures, en plein air.
A droite, après encore 2 bonnes heures à la maison.

J’ai modifié la coque dont le dessin était inexact et j’ai atténué la maison qui était trop présente
J’ai supprimé le petit arbre qui poussait à l’avant du bateau et qui faisait penser à un sapin de noël.
J’ai élagué quelques arbres pour laisser respirer le bateau.
Et enfin, j’ai ajouté un peu d’eau qui n’est en fait arrivée que plus tard dans la matinée.

Finalement, les photos prises à contrejour ne m’ont pas beaucoup aidée. Il a fallu essayer de se rappeler le ressenti de cette matinée et faire preuve d’un peu d’imagination.
Ce sera en tout cas un bon souvenir de Plougasnou !


Vieille coque abandonnée à Plougasnou (huile sur toile 45×55)

4 commentaires sur “Un vieux bateau échoué

    1. Merci Benedicte ! Il me plait davantage maintenant ! Pas facile de savoir à quelle heure la lumière est la meilleure. C.aurait été sûrement plus facile de le peindre l’après-midi … C’est tout un art de choisir le bon moment pour peindre dehors !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s