L’hibiscus jaune

Cet après-midi, mon hibiscus me tentait trop ! Pas le temps de sortir l’huile, pas de papier aquarelle, j’ai donc repris mes tubes de gouache dont je ne me suis pas servie depuis longtemps.

Je sors de cette séance très contente, non pas tellement du résultat mais de ce que j’ai appris ou revu.

D’abord, j’aurais dû mieux centrer ma composition. C’est une fois mon dessin pratiquement terminé que je m’en suis aperçue … (et je ne l’ai pas repris !).

Ensuite, il aurait été intéressant de placer un éclairage sur la plante pour mieux faire apparaître les ombres. Il faisait très beau, je n’y ai pas pensé. … Maintenant, avec les économies d’énergie à venir, il vaut peut-être mieux s’habituer à travailler ainsi …

Enfin, j’ai travaillé la gouache très diluée au départ (presque comme avec de l’aquarelle) puis j’ai épaissi peu à peu mes mélanges.
J’ai trouvé ça plus facile, peut-être aurai-je dû le faire depuis longtemps … En tout cas, je recommencerai ainsi !

L’hibiscus jaune (gouache)

4 commentaires sur “L’hibiscus jaune

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s