Le cadrage

Une des façons de rendre un sujet plus attractif est de modifier la manière dont l’image est cadrée. Que l’on travaille d’après une photo ou sur le motif, il faudrait toujours se demander quelle partie on souhaite mettre en valeur.

Aujourd’hui, j’ai travaillé d’après la photo d’une sculpture représentant une femme âgée qui tenait des épis de blé.
J’ai fait d’abord quelques croquis, le temps de réfléchir à la partie que je souhaitais dessiner. Le corps tout entier ? le visage ? les mains ? le bouquet qu’elle tenait ?

Finalement, ce sont ses mains qui m’ont attirée, des mains usées, des mains de quelqu’un qui a beaucoup travaillé. Elles illustraient à elles seules toute la vie de cette femme.

Une fois ces petits croquis faits, je me suis lancée au fusain.

“Résignation” (fusain)

6 commentaires sur “Le cadrage

  1. Je trouve que cette position, pour moi , n’est pas de résignation, elle semble tenir comme pour une fin de journée, un bouquet ou des épis de blé, c’est très beau, pour moi si elle était lassée elle les tiendrait, épuisée dans le bout de ses main. Là elle semble protéger ce qu’elle a amassé. (Je divague…)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s