Nature morte au fusain

L’un des meilleurs exercices, si ce n’est le meilleur, pour apprendre à dessiner, est de croquer d’après nature. Rien ne forme autant l’oeil et la main ! C’est bien plus difficile que de travailler d’après photo mais sûrement plus formateur !

Alors au travail !
J’ai sorti mes pinceaux, une bouteille d’huile de lin, une palette et quelques tubes de couleurs … mais pas dans le but de peindre ! … uniquement pour les dessiner !
J’ai posé tous ces objets sur une nappe blanche de façon à bien voir les ombres.

Il aurait fallu observer bien davantage la composition pour respecter les proportions et les perspectives mais il faut travailler vite, les ombres changeant rapidement.

Pas mal d’erreurs quand on voit les 2 photos côte à côte … mais un bon exercice ! … J’aurai peut-être pu esquisser la table…
Et puis, entre nous, j’aurais dû penser à ce que les objets soient placés devant un fond uni … et non devant les chaises de jardin !!!

9 commentaires sur “Nature morte au fusain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s