La palette de Zorn

Anders Zorn est un peintre suédois de la fin du XIXe siècle, début du XXe.
Il pouvait créer toutes les couleurs dont il avait besoin à partir seulement de quatre couleurs : l’ocre jaune, le vermillon, le noir ivoire et le blanc. Cette palette très limitée porte encore son nom.
A partir de ces quatre pigments il était capable de faire une gamme complète de couleurs, la nuance bleuâtre du noir ivoire lui permettant d’agir comme avec du bleu.

Aujourd’hui j’ai eu envie de tester cette palette. Je me suis inspirée pour les proportions et pour les ombres d’un portrait du 18ème siècle (j’ai supprimé la moustache qui me donnait trop de mal !).
J’ai fait des mélanges d’ocre jaune, d’ocre rouge (je n’avais pas de vermillon et mon rouge de cadmium était vraiment très orangé) de noir d’ivoire et de blanc.
A réessayer !…

huile sur papier 38×46


8 commentaires sur “La palette de Zorn

  1. Chère Elisabeth décidément le bon air marin te réussis ! tu m’esbroufes !!
    superbe portrait d’une grande douceur, le jeune homme nous regarde vraiment, et la technique des 4 couleurs me semble à essayer vu ton résultat.
    Bonne continuation
    Bises

    J'aime

  2. Merci Bora ! Oui, je me sens bien mieux depuis que je suis en Bretagne ! L’air iodé, le crachin (eh oui !), les huîtres … et surtout la présence de Martin ! Je prends quand même le temps de peindre et j’ai 2 ou 3 projets sur le feu 😉 ! J’espère que toi aussi tu vas bien ! Je t’embrasse

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s