Hammershoi, le maître de la peinture danoise

Superbe hôtel particulier, le musée Jacquemart-André a un charme indéniable. Si on manque parfois d’un peu de recul pour admirer les tableaux, les expositions temporaires y sont néanmoins remarquables.

Je viens d’aller voir l’exposition qui a lieu en ce moment (et jusqu’au 22 juillet) sur “Hammershoi, le maître de la peinture danoise”.

Ses peintures, dans un camaïeu de gris et de blanc, représentent essentiellement des intérieurs, dont l’atmosphère est mélancolique et silencieuse.

Peu de personnages … la silhouette d’une femme, vue de dos, dont on devine qu’elle est absorbée dans sa tâche … quelques meubles, un miroir qui ne reflète que le vide … d’innombrables nuances de gris mais aussi de magnifiques jeux de lumière.

Quelques paysages, avec des ciels immenses, fascinants dans leur absolue simplicité.

Et puis aussi, des nus, dépourvus de toute sensualité, au caractère sculptural, dont les figures sont quasi effacées …

Bref ! Une superbe exposition qui ne laisse pas indifférent : des compositions épurées, une palette très riche même si elle est composée essentiellement de gris et une diffraction de la lumière qui fait tout l’art d’Hammershoi !

4 commentaires sur “Hammershoi, le maître de la peinture danoise

  1. magnifique exposition. tu as dû te régaler vu les commentaires si intéressants que tu nous fais. C’est réellement la lumière qui fait la composition ! merci pour ce nouvel article.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s